Qu'est-ce que le sarcome d'Ewing ?

Concilio - Qu'est-ce que le sarcome d'Ewing ?

Le saviez-vous ?

En 2015, le nombre de nouveaux cas de cancers diagnostiqués en France était estimé à 384 442 (210 082 hommes et 173 560 femmes).

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

 

Définition

Le sarcome d’Ewing correspond au développement d’une tumeur maligne au niveau des os et des tissus mous. Cette affection rare est plus courante chez les enfants. La tranche d’âge la plus concernée se trouve entre 5 et 30 ans.

Symptômes

Le sarcome d’Ewing survient généralement à travers une douleur. Il se manifeste par une apparition brusque de douleurs osseuses latentes et sévères, voire invalidantes. Les signes associés sont notamment la fièvre, l’apparition d’une boule ou d’une masse. Néanmoins, l’on retrouve des formes dites « muettes » de par leur caractère asymptomatique.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Diagnostic

À l’issue des interrogatoires et de l’examen physique du patient, le médecin demande à réaliser une radiographie en vue de mesurer la zone d’intérêt. Sur les images, l’on voit apparaître une masse destructrice dans le milieu de l’os.

Sur une radiologie, le sarcome d’Ewing s’apparente à une tumeur lytique située dans la diaphyse-métaphyse osseuse, responsable de la dégradation majeure de l’os cortical.

En présence de tumeur dans un tissu mou, les techniques d’imagerie plus avancées intégrant l’IRM se révèlent nécessaires pour l’établissement du diagnostic.

Face à une suspicion de sarcome d’Ewing, le spécialiste prescrit deux examens complémentaires visant à déterminer le grade de la tumeur. Il s’agit du scanner thoracique des poumons et du scanner osseux.

Prise en charge

Dans le cadre du Sarcome d’Ewing, une prise en charge pluridisciplinaire est généralement recommandée. En présence de forme localisée, le traitement consiste en l’association de la chimiothérapie et de la radiothérapie à l’intervention chirurgicale qui permet d’éradiquer la tumeur et les métastases.

Le taux de survie des formes localisées de Sarcome d’Ewing avoisine 70%.

Dans sa forme sévère, l’échec de la chimiothérapie et/ou la présence de métastases justifient une chimiothérapie à forte dose.
En cas de sarcome d’Ewing avec des métastases dans les poumons, la survie est moins bonne.

Séquelles locales

Lorsque l’irradiation est réalisée à un âge précoce, les défauts de croissance ainsi que les rétractions musculo-tendineuses sont possibles. Face à ces complications, les indications de la radiothérapie chez les enfants opérés sont de moins en moins acceptées.

Par ailleurs, les fractures pathologiques survenues sur un os fragilisé sont souvent sujettes à des consolidations difficiles.

Dans de rares cas, la rechute représente la complication la plus redoutée.

1112 oncologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.