Audiométrie tonale : examen permettant d’évaluer l’acuité auditive

Concilio - Audiométrie tonale : examen permettant d’évaluer l’acuité auditive

Le saviez-vous ?

L’oreille est le siège du sens de l’ouïe mais joue également un rôle important dans l’équilibre. Elle est divisée en trois parties avec chacune son rôle et ses maladies propres.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques ORL.

L’audiométrie tonale

L’audiométrie tonale est un examen qui consiste à mesurer les seuils de l’audition pour une série de fréquences sonores standards. L’utilisation de sons purs d’intensité et de fréquences différentes permettra à l’examinateur d’évaluer le seuil de détection des sons. Le test se déroule en cabine insonorisée.

Une otoscopie bilatérale est indispensable avant une audiométrie. Elle vise à examiner le conduit auditif ainsi que la membrane du tympan. L’otoscopie permet de s’assurer que l’oreille n’est pas bouchée (bouchon de cérumen qui altèrerait les résultats), mais également de vérifier la présence ou non d’une inflammation.

Déroulement

L’audiométrie tonale vise à évaluer le seuil auditif sur plusieurs fréquences du spectre fréquentiel (situées entre 250 et 8 000 Hz). Le son atteignant l’oreille interne par voie osseuse (vibrateur osseux) et par voie aérienne (casque sur les oreilles), l’examen visera ainsi à évaluer les deux voies de conduction successivement :

  • Conduction aérienne : l’examinateur place les écouteurs du casque en regard du conduit auditif externe du patient. Le test commence en général par l’oreille supposée la plus saine avec une fréquence de 1 000 Hz. L’examinateur poursuivra par le test des fréquences aiguës en ordre croissant et terminera avec les fréquences graves. À chaque fois qu’il perçoit un son, le sujet appuie sur un bouton ou lève la main.
  • Conduction osseuse : un vibrateur est placé au niveau de la mastoïde de l’oreille. La même méthode que celle utilisée pour la conduction aérienne est utilisée pour la recherche des seuils.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Résultats de l’examen

Le test auditif tonal ainsi réalisé permet de mesurer le niveau de surdité d’un sujet. Le seuil auditif s’exprime en décibels (dB). Les deux oreilles sont testées séparément. Les résultats, permettant de diagnostiquer le type de surdité dont est atteint le patient, sont présentés sous forme de graphique sur un audiogramme.

On distingue trois types de surdité :

  • Surdité de perception : est causée par une lésion au niveau de l’oreille interne ou des voies nerveuses cochléaires. Dans le cas d’une surdité de perception, la courbe osseuse et la courbe aérienne obtenues sont accolées sur le graphique.
  • Surdité de transmission : est causée par une obstruction du conduit auditif externe ou par une lésion du tympan ou des osselets. La surdité de transmission se traduit par une courbe osseuse normale et une courbe aérienne abaissée.
  • Surdité mixte.

Les pertes auditives sont exprimées en décibels (dB).

  • De 0 à 20 dB, l’audition est considérée comme normale. On distingue 5 degrés de surdité :
  • De 20 à 40 dB : surdité légère
  • De 40 à 70 dB : surdité moyenne
  • De 70 à 90 dB : surdité sévère
  • De 90 à 120 dB : surdité profonde

Une audiométrie vocale sera nécessaire pour compléter le test auditif tonal.

851 ORL recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.