Otorrhée : écoulement issu de l’oreille

Concilio - Otorrhée : écoulement issu de l’oreille

Le saviez-vous ?

L’oreille est le siège du sens de l’ouïe mais joue également un rôle important dans l’équilibre. Elle est divisée en trois parties avec chacune son rôle et ses maladies propres.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques ORL.

Généralités

On utilise le mot otorrhée lorsque l’on parle d’une oreille « qui coule ». L’otorrhée ne présuppose pas qu’il s’agisse d’une infection, de sang, de pus ou de liquide céphalo-rachidien. Il faut ensuite qualifier l’otorrhée : otorrhée purulente, otorrhée blanchâtre dans les otites externes, otorrhée claire en cas d’écoulement de liquide cérébral, otorrhée de sang rouge en cas de plaie du conduit ou otorrhée foncée en cas d’évacuation de cérumen…

Le plus souvent, une oreille qui coule est infectée. Il peut s’agir d’un virus (myringite bulleuse, otite séreuse à tympan perforé…) ou bactérienne (furoncle percé, otite moyenne aigue perforée, otite externe). La bonne attitude est alors de ne rien mettre dans l’oreille et de prendre rendez-vous chez l’ORL ou le médecin traitant pour établir le diagnostic par otoscopie. Ne pas mettre d’eau dans l’oreille car en cas de perforation, il existe un risque infectieux.

En cas d’écoulement de sang, il faut appliquer un morceau de compresse/coton/papier au niveau du pavillon de l’oreille pour comprimer localement et limiter le saignement puis de se rendre chez son médecin. Ne pas mettre d’eau oxygénée ou tout autre produit désinfectant sans avis médical.

Classification

L’on distingue trois catégories d’otorrhées :

  • L’otorrhée purulente ou mucopurulente est la plus récurrente. Elle signe une infection du conduit ou de l’oreille moyenne. On la traite par des antibiotiques locaux (gouttes) et par voie orale pendant 1 semaine.
  • L’otorragie quant à elle se manifeste par un écoulement sanguin. Ce flux particulier peut être dû à de nombreux facteurs comme des plaies par grattage, des traumatismes avec le coton-tige, des fractures, des tumeurs.
  • L’otoliquorrhée : écoulement translucide de liquide cérébrospinal, qui doit faire rechercher une brêche. Il existe un risque de méningite qui impose la vaccination du patient contre le pneumococque, le méningococque et l’haémophilus. Un bilan est urgent.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Diagnostic étiologique

L’otorrhée peut avoir plusieurs origines. En effet, cette affection peut survenir suite à une otite, soit une atteinte infectieuse de l’oreille, une perforation tympanique, d’une mycose, d’une inflammation de la peau au niveau du conduit auditif externe, d’une surinfection d’un cholestéatome…Examiner sa propre oreille est impossible. Essayer de la nettoyer soi-même de façon agressive peut aggraver la situation. Mieux vaut consulter.

851 ORL recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.