Perforation tympanique: présence d'un orifice dans la membrane tympanique

Concilio - Perforation tympanique: présence d'un orifice dans la membrane tympanique

Le saviez-vous ?

L’oreille est le siège du sens de l’ouïe mais joue également un rôle important dans l’équilibre. Elle est divisée en trois parties avec chacune son rôle et ses maladies propres.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques ORL.

Généralités

La perforation tympanique est un orifice situé sur la membrane tympanique. En situation physiologique, le tympan n’est pas perforé. Ce « trou », qui peut être asymptomatique ou au contraire résulter d’une otite chronique, d’un traumatisme ou d’une infection aigue, met en communication la caisse du tympan (contenant les osselets) avec le conduit auditif externe.

Les signes cliniques de la perforation comportent une baisse modérée de l’audition, parfois un écoulement en cas de surinfection, une douleur lorsqu’un liquide pénètre dans l’oreille. Cette affection peut avoir une origine accidentelle, notamment lorsque les patients insèrent des cotons-tiges ou autres corps étrangers en profondeur dans le conduit auditif. Dans ce cas, une vive douleur est ressentie et peut être suivie d’un petit écoulement sanglant qui cède spontanément.

Que la perforation du tympan soit due à un traumatisme ou à une infection, cette membrane est normalement sujette à une guérison spontanée, le plus souvent en 1 mois.

Manifestations symptomatiques

Un traumatisme aigue se traduit par une otalgie violente et temporaire, alors qu’une perforation suite à une otite chronique s’accompagne d’écoulements d’oreille, de baisse d’audition… Le patient rapporte parfois des antécédents de paracentèse (incision microchirurgicale du tympan en cas d’otite aigue purulente ou en cas d’otite chronique adhésive) ou le port d’aérateurs trans-tympaniques (« yo-yo »).

La baisse de l’audition est modérée, inconstante, parfois accompagnée d’acouphène et ne dépassant pas 40dB.

En cas d’exposition à l’eau, le patient qui est porteur sans le savoir d’une perforation du tympan peut avoir des douleurs et des écoulements d’oreille, témoignant d’une surinfection de l’oreille par entrée de l’eau dans la caisse du tympan. Des gouttes locales suffisent généralement à soigner l’oreille.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Diagnostic et traitement

La perforation tympanique est décelée lors de l’otoscopie, au cours d’une consultation ORL. Puisque l’ouverture se résorbe généralement d’elle-même, sa cicatrisation est surveillée pendant quelques semaines. Il est alors important de conserver l’oreille affectée au sec, en vue d’empêcher tout risque de surinfection. Si le tympan ne se referme pas après plusieurs semaines/mois et que ceci est gênant pour le patient, un geste chirurgical de tympanoplastie, visant à reconstruire le tympan par une petite greffe peut être proposé.

851 ORL recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.