Épreuve d'effort

Concilio - Épreuve d'effort

Le saviez-vous ?

Aujourd’hui, les maladies respiratoires sont responsables de 12% des décès et les infections respiratoires sont la première cause d’absentéisme chez les adultes jeunes.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Généralités

L’épreuve d’effort est un examen non douloureux. Aucune préparation n’est nécessaire avant le test. Cependant, il faut éviter de prendre un repas trop copieux juste avant. Une tenue confortable est recommandée.

Contre-indications :
Il existe des contre-indications absolues, notamment les pathologies cardio-vasculaires ou respiratoires aiguës.

Déroulement du test

Après une mesure des gaz du sang au repos, et d’une EFR, le patient est équipé de capteurs visant à surveiller la ventilation, la saturation, la tension artérielle et l’électrocardiogramme en continu, ainsi que la composition de l’air expiré (oxygène, gaz carbonique).

L’effort consiste en une séance de pédalage sur cycloergomètre, la durée et la difficulté de la séance étant adaptées au profil du patient et aux paramètres mesurés. Le test dure généralement une dizaine de minutes.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Intérêt du test

Il évalue de nombreux paramètres cardio-respiratoires au cours de l’effort : la cinétique respiratoire, la consommation d’oxygène au cours de l’effort, la VO2 max = consommation maximale en oxygène au cours de l’effort, la réserve ventilatoire, l’adaptation cardiaque, la réserve musculaire.

Précisions sur la VO2 max : la VO2 max représente la consommation maximale en oxygène d’un individu lors que son corps est soumis à des épreuves physiques intenses pendant un temps déterminé. C’est la limite qui sera déterminée quand l’organisme est dépassé et ne peut plus fournir aux muscles davantage d’oxygène ou d’énergie malgré une demande croissante proportionnelle à l’effort fourni. En d’autres termes, c’est l’effort maximal possible pour un individu donné, basé sur la capacité de son organisme à couvrir ses dépenses au cours dudit effort.

Le VO2 max permet de déterminer le taux d’oxygène capté par les poumons et envoyé dans l’organisme pour être utilisé par les muscles.
L’épreuve d’effort permet, en mesurant les performances respiratoires, cardiaques et musculaires au cours de l’effort, de :

  • objectiver et quantifier l’intolérance à l’effort
  • déterminer les mécanismes de cette intolérance
  • dépister une hypoxémie d’effort
  • dépister un déconditionnement
  • initier un réentraînement/une réhabilitation à l’effort
  • compléter un bilan pré-transplantation

879 pneumologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.