Exploration fonctionnelle respiratoire (EFR)

Concilio - Exploration fonctionnelle respiratoire (EFR)

Le saviez-vous ?

Aujourd’hui, les maladies respiratoires sont responsables de 12% des décès et les infections respiratoires sont la première cause d’absentéisme chez les adultes jeunes.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Généralités

L’exploration fonctionnelle respiratoire, couramment désignée sous l’acronyme EFR, regroupe différents tests permettant de mesurer la capacité respiratoire d’un patient. Les examens sont prescrits pour :

  • évaluer la capacité respiratoire d’un patient présentant une toux chronique, un essoufflement ou une insuffisance respiratoire ;
  • dépister certaines pathologies comme l’asthme, la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO), le retentissement respiratoire de certaines maladies neuro-musculaires ;
  • évaluer l’aptitude au travail d’un candidat à un poste particulier ;
  • surveiller la santé de personnes exposées à des contaminants tels que l’amiante ou les particules fines ;
  • détecter des maladies respiratoires dès les premiers signes.

Les préparatifs

Les examens prescrits dans le cadre d’une exploration fonctionnelle respiratoire ne nécessitent aucune préparation particulière. Toutefois, certaines précautions doivent être prises :

  • ne pas fumer avant les examens ;
  • signaler toute infection ORL survenue au cours des 3 semaines précédentes ;
  • vérifier avec le médecin si le traitement habituel (sprays) doit être pris le jour de l’examen ;
  • indiquer au médecin tout antécédent d’AVC, d’infarctus, d’anévrisme ou de pneumothorax ;
  • signaler tout problème de santé comme l’hypertension artérielle, l’épilepsie ou des problèmes dentaires, ainsi que les allergies.

Les examens ne sont pas indiqués pour les femmes enceintes, car la grossesse risque de fausser les résultats.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Les examens courants : spirométrie et pléthysmographie

Différentes sortes d’examens entrent dans le cadre d’une exploration fonctionnelle respiratoire.

La spirométrie est l’examen le plus simple pour mesurer les débits bronchiques et les volumes pulmonaires. Le patient est incité à inspirer à fond avant d’expirer le plus fort et le plus longtemps possible dans un tube relié à des capteurs. Les résultats de nombreuses expirations forcées sont comparés avec les valeurs obtenues chez une personne du même âge, de la même taille, du même sexe, de la même origine ethnique en bonne santé.

La pléthysmographie complète généralement la spirométrie. Elle permet de mesure la capacité pulmonaire totale et la part fonctionnelle du poumon. Elle se réalise dans une cabine fermée.

Les examens complémentaires

Si la spirométrie et la pléthysmographie sont les examens les plus courants, un prélèvement sanguin (gaz du sang) est parfois aussi effectué pour mesurer les quantités de dioxyde de carbone et d’oxygène dans le sang. Un autre examen permet au médecin de mesurer la capacité de transfert du monoxyde de carbone, qui est un reflet de la capacité d’oxygénation du poumon. Un test de réversibilité peut être réalisé pour diagnostiquer un asthme ou évaluer l’efficacité d’un traitement bronchodilatateur sur la pathologie. Un test de provocation bronchique, à la recherche d’une hyperréactivité bronchique, peut être aussi prévu.

N’entrant pas dans le cadre de l’EFR proprement dite, le patient peut être soumis à une épreuve d’effort afin d’évaluer sa capacité respiratoire lors des efforts physiques.

879 pneumologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.