Syndrome de Churg et Strauss

Concilio - Syndrome de Churg et Strauss

Le saviez-vous ?

La prévalence estimée du syndrome de Churg et Strauss est d’environ 1 sur 100 000 habitants. Ce syndrome est beaucoup plus fréquent chez les personnes asthmatiques (environ 1 pour 15 000 personnes).

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Généralités

Le syndrome de Churg-Strauss est une vascularite (ou angéite), c’est-à-dire une inflammation des petits vaisseaux sanguins. Cette pathologie se présente généralement sous trois formes, qui ne sont pas des phases chronologiques, qui peuvent être intriquées.

Elles sont la traduction d’un mécanisme de réaction auto-immune (hypersensibilité du système immunitaire face à certains éléments considérés à tort comme étrangers par l’organisme).

La première forme : asthme et sinusite. C’est une inflammation au niveau des voies respiratoires se manifestant par des crises d’asthme, une rhinite ou une sinusite allergique, des polypes nasaux. L’asthme peut apparaître de novo, ou s’aggraver brutalement chez une personne porteuse d’un asthme connu.

La deuxième forme : hyper-éosinophilique. Elle se traduit par une augmentation significative des polynucléaires éosinophiles dans le sang. Cette classe de globules blancs a pour fonction la neutralisation d’agents parasitaires et un rôle dans la réaction allergique.

La troisième forme : vascularite. Elle désigne l’atteinte inflammatoire des vaisseaux sanguins.

Tous les patients ne passent pas systématiquement par ces 3 formes.

Lorsque le diagnostic est porté tardivement, le syndrome de Churg et Strauss peut affecter non seulement les poumons, mais aussi plusieurs organes : la peau, l’appareil digestif, le cœur, les nerfs, les muscles, les articulations, les reins, les yeux ou encore le cerveau.

Traitement

La prise en charge thérapeutique des patients atteints du syndrome de Churg et Strauss repose sur l’administration d’anti-inflammatoires (cortisone) et de bronchodilatateurs pour lutter contre la contraction anormale des bronches et la gêne respiratoire associée.

De plus, la corticothérapie est prescrite en vue d’atténuer les réactions immunitaires au sein de l’organisme. En effet, ce traitement possède une action antiallergique, anti-inflammatoire, et immunosuppressive.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Manifestations cliniques

Les patients atteints du syndrome de Churg-Strauss présentent :

  • une aggravation progressive et caractéristique de l’asthme
  • des signes évocateurs de rhinite et de sinusite
  • une fièvre
  • une altération de l’état général : fatigue, amaigrissement

En plus des signes généraux attribuables à l’asthme, le tableau clinique se complique par des symptômes allergiques couramment imputés aux rhinites et autres allergies cutanées. Lorsque l’asthme est sévère, il peut évoluer vers une insuffisance respiratoire.

Lors de la survenue d’une vascularite, peuvent être constatés :

  • des hémorragies alvéolaires, responsables d’hémoptysies
  • une pleurésie
  • une atteinte cardiaque (péricardite, angine de poitrine)
  • une hypertension artérielle
  • des troubles digestifs
  • des troubles neurologiques : neuropathie sensitive périphérique, problèmes de mobilité, troubles des fonctions supérieures, céphalées
  • des douleurs musculaires et articulaires
  • une atteinte rénale

879 pneumologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.