Fièvre méditerranéenne familiale - FMF

Concilio - Fièvre méditerranéenne familiale - FMF

Le saviez-vous ?

3eme cause de morbidité dans le monde après les maladies cardiovasculaires et les cancers, les pathologies auto-immunes touchent environ 10% de la population mondiale.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Généralités

La fièvre méditerranéenne familiale, FMF ou maladie périodique est une maladie liée à un déficit de l’immunité innée, évoluant par crise. Il s’agit d’une pathologie génétique autosomique récessive qui touche particulièrement les sujets originaires du pourtour méditerranéen : les Arméniens, les Arabes, les Juifs d’Afrique du Nord et les Turcs. Le malade est porteur de deux gènes anormaux, le premier provenant du père et le deuxième de la mère. La fièvre méditerranéenne familiale est une maladie héréditaire, mais certains facteurs environnementaux favorisent l’apparition des crises.

Les symptômes

La moitié des malades a vu apparaître les symptômes avant l’âge de 10 ans. Les manifestations se traduisent par des poussées de fièvre qui reviennent régulièrement. La fièvre est souvent très intense, allant jusqu’à 40°C, peut être isolée ou s’accompagner d’autres symptômes. Les fièvres durent généralement 48h et sont accompagnées de douleurs abdominales et thoraciques. Après les crises, les malades se portent bien et ne présentent aucun symptôme. Les crises sont généralement précédées de signes avant-coureurs : sensation de malaise, manque d’appétit, fatigue, irritabilité…

Les fièvres peuvent s’accompagner de :

  • Douleurs abdominales, dans la grande majorité des cas
  • Douleurs articulaires : les douleurs apparaissent généralement au niveau du genou ou de la cheville. L’articulation est gonflée et empêche les malades de marcher. Les douleurs articulaires persistent quelques jours de plus que la fièvre, allant de 4 à 10 jours.
  • Douleurs thoraciques

Rougeur cutanée, le plus souvent au niveau des membres inférieurs. La fièvre s’atténue en 12 à 24h mais peut persister plus longtemps, en particulier en cas d’atteinte articulaire. Les autres symptômes disparaissent aussi généralement en moins de 48h.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Traitement

Il n’existe pas encore de traitement pouvant guérir complètement cette maladie. Cependant, la Colchicine est très efficace pour espacer, voire supprimer les crises. Ce médicament permet également de prévenir les complications rénales liées à la maladie. Le patient doit en prendre quotidiennement toute sa vie. D’autres traitements, comme l’interféron alpha auraient prouvé une efficacité mais demeurent à l’essai et ne sont pas encore validés. En cas de fièvre, il doit suivre un autre traitement destiné à réduire la fièvre et diminuer les douleurs : des antalgiques ou des anti-inflammatoires.

Évolution et impact de la maladie sur la vie du malade

La principale complication de la maladie est l’atteinte rénale, si le traitement n’est pas introduit à temps elle peut conduire à une insuffisance rénale pouvant nécessité le recours à la dialyse. Si le malade respecte bien son traitement, il peut suivre le cours normal de sa vie. La fièvre méditerranéenne familiale n’a pas de conséquence sur le plan physique et intellectuel du patient. Les enfants atteints peuvent même pratiquer des activités physiques. Cependant, les sports d’endurance sont à éviter. Ils peuvent être à l’origine d’une fatigue anormale et de douleurs musculaires. Un enfant atteint de la FMF peut même partir en voyage scolaire s’il respecte bien son traitement. Cependant, il ne faut pas oublier que cette maladie est source d’angoisse pouvant causer une souffrance psychologique chez le patient, notamment les adolescents.

156 spécialistes en rhumatologie recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.