AINS (Anti-Inflammatoires Non-Stéroïdiens) : antalgiques, antipyrétiques et anti-inflammatoires

Le saviez-vous ?

En France, une grande majorité de la population doit faire face un jour à un problème orthopédique. Ainsi 150 000 prothèses de hanche et 100 000 de genou sont posées par an.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Généralités

Les Anti-Inflammatoires Non-Stéroïdiens ou AINS, comme leur nom l’indique, ont une action anti-inflammatoire, mais également antalgique et antipyrétique. Ils sont généralement utilisés pour réduire la fièvre, la douleur et l’inflammation suite à une blessure/un traumatisme. Les plus connus sont l’aspirine et l’ibuprofène.

Présentation et mode d’administration

Les Anti-Inflammatoires Non-Stéroïdiens peuvent être administrés voie orale, transdermique, rectale ou intra veineuse.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.

Mode d’action et effet

La principale action des AINS est de bloquer l’action de la cyclo-oxygénase ou COX. Cette dernière est responsable de la formation des prostaglandines et de thromboxane, provoquant la fièvre, la douleur et l’inflammation. Son inhibition contribue donc à un :

  • Effet anti-inflammatoire : atténuation des phénomènes inflammatoires (rougeurs, chaleur, douleur et inflammation)

  • Effet antalgique : atténuation de la douleur

  • Effet antipyrétique : diminution de la fièvre et stabilisation de la température corporelle.

Usage

Généralement utilisés pour le traitement de rhumatisme, arthrose, fièvre et autres états grippaux, les anti-inflammatoires nécessitent toutefois l’avis d’un médecin en cas de déshydratation, insuffisance cardiaque, hépatique ou rénale, chez les personnes âgées.

La prescription est déconseillée en cas d’allergie aux AINS et à l’aspirine.

Effets secondaires

Comme tout médicaments, les Anti-Inflammatoires Non-Stéroïdiens présentent des effets indésirables parfois dangereux, dont la morbi-mortalité ne doit pas être négligée.

En voici quelques exemples : éruptions cutanées, urticaire, perforation digestive, vertiges, troubles visuels, somnolence, infarctus du myocarde, etc.

Notons que cette liste est non-exhaustive. Il est ainsi recommandé de demander un avis médical avant tout usage et d’éviter au maximum l’automédication.

Quelques exemples d’AINS

Comme indiqué, les plus connus dans la classe des AINS sont l’aspirine et l’ibuprofène.

D’autres exemples d’Anti-Inflammatoires Non-Stéroïdiens : Arcoxia, Celebrex, Diclofenac, Feldene, Nifluril…

Contre-indications

Les AINS sont déconseillés dans les cas suivants :

  • Ulcère de l’estomac ou du duodénum

  • Antécédents de hémorragie ou de perforation digestive liés à la prise d’AINS

  • Insuffisance hépatique ou cirrhose

  • Insuffisance cardiaque ou rénale grave

  • Antécédent d’allergie ou d’asthme entrainé par la prise de médicaments de la même famille ou de la famille de l’aspirine

  • Chez la femme enceinte

  • Antécédent d’infarctus du myocarde ou d’accident vasculaire cérébral pour certains AINS tels que le diclofenac, l’acéclofenac ou le célécoxib

  • Auteur : Dr F. Reinaud
  • Date de création :

1024 chirurgiens orthopédistes recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.