Ostéopénie

Concilio - Ostéopénie

Le saviez-vous ?

L’ostéopénie correspond à une déminéralisation osseuse modérée touchant 50% des femmes avec accélération de la perte osseuse pendant les 10 à 15 ans suivant la ménopause.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Généralités

L’ostéopénie consiste en une déminéralisation et une fragilisation de l’os. Il ne s’agit pas stricto sensu d’une maladie, mais d’une phase intermédiaire entre l’os physiologique et l’ostéoporose. Elle doit ainsi être prise en charge rapidement. Aucun traitement ne permet de traiter une ostéopénie. On peut toutefois retarder sa survenance et diminuer ses impacts en prenant certaines précautions.

L’ostéopénie physiologique, ou la diminution de la masse osseuse au-delà de 50 ans, est un processus naturel. En effet, à partir d’un certain âge, la formation osseuse tend à devenir inférieure à la résorption osseuse. L’ostéopénie évolue ainsi proportionnellement à l’âge d’une personne. Certains facteurs peuvent toutefois accélérer ou ralentir ce phénomène :

  • La déminéralisation osseuse progressive liée à l’âge

  • La ménopause (un déficit en œstrogènes freine la résorption osseuse)

  • L’hérédité (les personnes ayant des antécédents familiaux de maladie ostéoporotique présentent parfois une densité minérale inférieure aux autres)

  • Une carence en calcium

  • Un déficit en vitamine D

  • Un faible poids

  • La consommation d’alcool, de tabac, de caféine

  • Les maladies hormonales (hyperthyroïdie, acromégalie, le syndrome de Cushing, etc.)

  • Les maladies chroniques (insuffisance rénale, insuffisance hépatique, etc.)

  • La sédentarisation (manque d’activité physique)

  • Etc.

Diagnostic

Une ostéodensitométrie, ou absorptiométrie biphotonique à rayons X, permet de déterminer si une personne souffre d’ostéopénie en se basant sur la densité minérale osseuse. Tout comme l’ostéoporose, cette dernière est souvent indolore et ne présente aucun symptôme apparent. On observe toutefois une diminution au niveau de la taille chez la personne affectée par cette fragilisation osseuse. Cela est dû à un tassement vertébral. L’ostéopénie favorisant les ruptures de l’os, des fractures spontanées peuvent survenir sans choc évident. Les zones les plus exposées sont la colonne vertébrale, les poignets et les hanches. Mis à part le crâne, les doigts, les orteils, le rachis cervical et dorsal haut, tous les os sont sujets à une fracture ostéoporotique.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Prévention de l’ostéopénie

Il n’existe pas de traitement spécifique pour l’ostéopénie. Pour éviter qu’elle ne se transforme en ostéoporose, adopter certaines mesures de prévention est préconisé :

  • Avoir une alimentation variée et équilibrée
  • Pratiquer des exercices sportifs (gymnastique, marche rapide ou jogging) trois fois par semaine
  • Éviter le tabac et l’alcool
  • Avoir un apport suffisant en calcium (présent dans les légumes verts, légumes secs, fruits à coques et eau minérale) et en vitamine D (exposition solaire ou suppléments)

Dans le cas d’une ostéoporose, ces règles d’hygiène de vie seront associées à des traitements médicamenteux visant à renforcer la minéralisation osseuse.

156 spécialistes en rhumatologie recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.