Maladie de Forestier et Rotès-Querol ou hyperostose vertébrale engainante / ankylosante

Concilio - Maladie de Forestier et Rotès-Querol ou hyperostose vertébrale engainante / ankylosante

Le saviez-vous ?

En France, 70% de la population souffre ou a souffert d’un mal de dos. La plupart en ignore souvent les causes et les risques, ce qui les empêche de trouver des moyens de prévenir ou de guérir leurs maux.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Qu'est-ce que la maladie de Forestier et Rotès-Querol ?

La maladie de Forestier et Rotès-Querol est une pathologie articulaire se manifestant en général après 60 ans. Elle doit son nom au médecin français Jacques Forestier et au rhumatologue espagnol Jaume Rotès Querol. L’affection est aussi connue sous différentes appellations, notamment : hyperostose vertébrale engainante, hyperostose vertébrale ankylosante, mélorhéostose vertébrale et Diffuse Idiopathic Skeletal Hyperostosis (DISH) en anglais.

La maladie de Forestier et Rotès-Querol touche surtout la colonne vertébrale au niveau lombaire et cervical et plus rarement les hanches. Elle s’observe le plus souvent chez des sujets obèses souffrant d’une maladie vasculaire accompagnée parfois du diabète et d’une hyperuricémie (augmentation notable du taux d’acide urique dans l’organisme).

Attention à ne pas confondre cette maladie avec la Spondylarthrite ankylosante.

Symptômes et diagnostic

Le patient est le plus souvent asymptomatique mais il peut se plaindre de douleurs et de raideurs du rachis ou articulaires. Il existe des cas de dysphagie (difficultés à avaler) liées à une compression de l’hyperostose sur l’œsophage ou de douleurs neuropathiques (sciatiques ou névralgies cervico-brachiales) liées à une compression nerveuse.

Le diagnostic peut être confirmé par radiographie et scintigraphie. Ces techniques permettent d’observer la présence d’une hyperfixation dans les zones atteintes. Le phénomène se traduit par une augmentation de la densité du tissu osseux.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Prise en charge

Les causes de la maladie de Forestier sont encore sujettes à débat. L’affection semble liée à une altération de la circulation sanguine provoquant une oblitération des vaisseaux et une inflammation. Ces anomalies seraient ainsi à l’origine de la maladie articulaire. Toutefois, il s’agit encore d’une hypothèse pour l’instant.

Jusqu’ici, il n’existe aucun traitement curatif reconnu pour la maladie de Forestier, car ses causes restent inconnues. La maladie est dans la plupart des cas bien tolérée. La faible intensité des symptômes contraste souvent avec le niveau l’atteinte rachidienne observée sur les radiographies. Le traitement est essentiellement symptomatique à base d’antalgiques et d’anti inflammatoire. Une prise en charge par kinésithérapie ou chiropraxie peut permettre de limiter les raideurs sans stopper les mécanismes d’hyperostoses. En cas d’atteinte digestive (dysphahgie) ou nerveuse (douleurs neuropathiques) un traitement chirurgicale visant à retirer les ostéophytes compressifs.

156 spécialistes en rhumatologie recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.