Fente labiale

Concilio - Fente labiale

Le saviez-vous ?

Cette malformation de la lèvre supérieure touche 1 nouveau-né sur 700 en France.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à cette malformation, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques de chirurgie plastique.

Généralités

Anciennement appelée « bec-de-lièvre », la fente labiale qui peut s’accompagner d’une fente palatine se caractérise par l’absence des éléments de voûte buccale résultant en une communication entre la bouche et le nez.

Ce défaut de fusion des bourgeons faciaux apparaît généralement autour de la 6e semaine de gestation. Ce trouble affecte principalement le voile (membrane qui sépare la bouche des cavités nasales), le palais et la lèvre supérieure au niveau des incisives latérales. Cette pathologie peut être unilatérale, bilatérale ou totale.

Les personnes concernées

Environ 1 enfant sur 750 en France présente cette malformation à la naissance. 44% des cas concernent la partie postérieure. Les 56% restants sont atteints dans la partie antérieure (fente labiale avec ou sans division palatine). Selon les études, entre 60 et 88% des nourrissons sont atteints des formes unilatérales avec une prédominance 3 fois supérieure à gauche.

De nombreuses variations de la maladie existent selon les populations. Alors que la fente labiale est deux fois plus élevée chez les garçons, la division palatine touche principalement les filles. La maladie est moins présente chez la population africaine qu’asiatique.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Les causes

Les causes de ces ensembles malformatifs sont encore peu connues. Toutefois, on suspecte une exposition à des facteurs génétiques ou environnementaux (corticostéroïdes, anticonvulsivants, tabac, alcool) au cours des 3 premiers mois de la gestation. Seuls 20% des patients présentent des antécédents familiaux en cas de fentes isolées.

Une intervention chirurgicale pour corriger la fente labiale

L’acte opération s’effectue en plusieurs étapes : le voile, le palais et/ou la lèvre sont refermés à des moments différents. Suivant les praticiens, la lèvre est fermée entre la 2e semaine et le 3e mois après la naissance et le voile jusqu’au 8e mois avant le stade du prélangage. La fermeture du palais est plus délicate. Elle est soit réalisée entre le 4e et le 6e mois du bébé ou retardée vers l’âge de 4 ou 5 ans. Cependant, elle est habituellement pratiquée entre le 12e et 18e mois.

Les progrès de la prise en charge

Le diagnostic anténatal par échographie permet d’améliorer l’intervention chirurgicale à la naissance. Cela consiste également à préparer les parents psychologiquement à accepter la malformation de leur enfant. L’anesthésie permet d’opérer les nouveau-nés d’une quinzaine de jours, et ce, pendant 2 à 3 heures.

Outre les progrès techniques, l’une des avancées majeures de ce secteur repose sur la mise en place d’équipes multidisciplinaires associant des orthophonistes, orthodontistes et chirurgiens, mais aussi des psychologues, généticiens ou oto-rhino-laryngologistes.

446 chirurgiens plastiques recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.