Hernie inguinale : hernie au-dessus du pli de l’aine

Concilio - Hernie inguinale : hernie au-dessus du pli de l’aine

Le saviez-vous ?

Statistiquement la hernie inguinale est plus fréquente chez l’homme que chez la femme, à tel point qu’un homme sur trois est opéré dans sa vie pour cette affection.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques de chirurgie viscérale.

Présentation

La hernie inguinale correspond au passage d’un organe de la cavité abdominale, l’intestin grêle dans la plupart des cas, à travers le canal inguinal apparaissant juste au-dessus du pli de l’aine. Cette pathologie affecte aussi bien les nourrissons que les adultes. Chez les premiers, la hernie inguinale est congénitale et favorisée par une anomalie du canal péritonéo-vaginal après la naissance. Chez les seconds, la hernie inguinale est acquise et résulte du port de lourdes charges, d’efforts répétés, d’une constipation avec effort à la défécation, d’une toux chronique ou de la surcharge pondérale. Chez l’adulte, la hernie inguinale peut-être de deux type : Directe : comme son nom l’indique, directement au travers des muscles ou indirecte : en suivant, chez l’homme, le cordon spermatique (du testicule) vers le scrotum ou, chez la femme, le ligament rond vers les grandes lèvres.

Symptômes

La hernie inguinale se traduit par l’apparition d’une petite masse indolore au creux de l’aine et se situe généralement d’un seul côté mais peut être bilatérale. Cette tuméfaction est réductible avec un ou deux doigts, et augmente de volume à l’effort (toux, effort de défécation,…). La hernie inguinale ne provoque généralement pas de douleur sauf en cas de certains mouvements comme le passage à la position debout ou d’épisodes de toux. Dans certains cas, la hernie peut se compliquer et prendre des proportions importantes, pouvant aller jusqu’à plus de 10 cm de diamètre. Dans ce cas, la masse occasionne une difficulté à la marche du côté concerné et une sensation de tiraillement dans le bas-ventre. Elle entraîne également une douleur intense due à l’étranglement de la hernie et peut provoquer une occlusion intestinale. Ces signes sont accompagnés de vomissements, d’une augmentation du volume de l’abdomen et de douleurs abdominales traduisant l’arrêt du transit intestinal.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Diagnostic et traitement

Le diagnostic de la hernie inguinale se fait généralement par un simple examen clinique. La masse localisée au niveau de l’arcade inguinale est détectée par palpation, en position debout, puis couchée. Cet examen permet au médecin de connaître le calibre du canal inguinal. En cas de hernie inguinale importante, de douleur ou de risque d’étranglement, une opération chirurgicale s’impose. Cette intervention permet de réintégrer le contenu de la hernie dans la cavité péritonéale et de renforcer la paroi abdominale.

1305 chirurgiens recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.