Hystérectomie abdominale : ablation de l’utérus

Concilio - Hystérectomie abdominale : ablation de l’utérus

Le saviez-vous ?

80 000 hystérectomies par an ont lieu, surtout pour les femmes âgées de 40 ans à 50 ans.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques gynécologie et obstétrique.

Généralités

L’hystérectomie représente une intervention chirurgicale qui consiste à retirer l’utérus. En fonction de l’âge du sujet ainsi que sa pathologie, l’opération diffère. L’on distingue :

  • L’hystérectomie subtotale qui consiste à retirer le corps de l’utérus, mais conserve le col.
  • L’hystérectomie totale dont l’ablation concerne le corps et le col de l’utérus.
  • L’hystérectomie totale avec salpingo-ovariectomie durant laquelle le corps de l’utérus, les ovaires et les trompes de Fallope sont retirés.
  • L’hystérectomie radicale : réalisée dans le cas de cancers gynécologiques invasifs. Il s’agit d’une hystérectomie totale avec les trompes ainsi que les ovaires et des tissus de maintien autour de l’utérus.

Qui sont concernées ?

L’hystérectomie est recommandée pour les patientes présentant :

  • Des ménométrorragies
    Ce sont des règles abondantes ou saignements entre les règles qui peuvent être consécutives à des maladies utérines comme l’adénomyose ou les fibromes, ou à des perturbations hormonales (périménopause). Celles-ci peuvent être responsables d’une anémie, entravant de manière importante la qualité de vie. Après échec des traitements médicaux ou par hystéroscopie, l’hystérectomie s’impose.
  • Des fibromes utérins ou myomes
    Les fibromes utérins ou myomes correspondent à des masses bénignes, localisées dans la paroi de l’utérus. Il peut apparaître un ou plusieurs fibromes simultanément. Si ceux-ci sont la plupart du temps asymptomatiques mais parfois leur taille et leur nombre conduisent à une sensation de lourdeur dans le bas ventre, des ménorragies, des douleurs pelviennes ainsi qu’une gêne urinaire ou digestive qui peuvent indiquer une hystérectomie.
  • Une endométriose
    Migration de l’endomètre en dehors de la cavité utérine, l’endométriose peut dans des cas extrêmes, nécessiter une hystérectomie. En effet, cette pathologie entraîne des douleurs importantes, particulièrement durant les périodes de règles ou lors des rapports sexuels. Aux sujets ayant atteint les grossesses désirées et pour lesquels les traitements médicaux semblent inefficaces, l’hystérectomie est prescrite en vue d’améliorer leur qualité de vie.
  • Des douleurs pelviennes
    De nombreux facteurs peuvent être à l’origine de ces malaises. Cependant, il est important d’identifier le problème avant de procéder à toute opération.
  • Un cancer ou des états précancéreux de l’utérus et/ou des ovaires
    En fonction de leur degré de gravité, les cancers des utérins ainsi que des ovaires doivent faire l’objet d’une hystérectomie.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Ce qui change après une hystérectomie

Après l’opération, les femmes non ménopausées n’auront plus leurs règles et ne pourront plus tomber enceintes, même si les ovaires sont conservés. En cas d’ablation des ovaires, des signes de ménopause peuvent survenir tels que les bouffées de chaleur, l’irritabilité, la sécheresse vaginale, la baisse de libido, la prise de poids et les sueurs nocturnes.

1559 gynécologues obstétriciens recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.