Cancer gastrique

Concilio - Cancer gastrique

Le saviez-vous ?

En 2015, le nombre de nouveaux cas de cancers diagnostiqués en France était estimé à 384 442 (210 082 hommes et 173 560 femmes).

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

 

Le cancer de l’estomac

Environ 6500 nouveaux cas de cancer de l’estomac par an sont diagnostiqués en France. La majorité des cas de cancer de l’estomac se traduit par un adénocarcinome, c’est-à-dire que la tumeur se développe à partir des cellules glandulaires de la paroi de l’estomac. Il peut s’agir dans de rares cas de lymphomes malins non hodgkiniens, de tumeurs conjonctives ou de tumeurs endocrines. Le cancer de l’estomac touche généralement les personnes âgées de plus de 65 ans.

Les facteurs de risque

Certains facteurs sont associés au cancer de l’estomac : la gastrite chronique due à la bactérie Helicobacter pylori, la présence de polypes, certaines pathologies dont la maladie de Biermer et la maladie de Ménétrier. Une consommation excessive de viande, notamment de viande grillée, de poissons fumés et de sel favorise le développement du cancer de l’estomac.

Pour prévenir la maladie, il est conseillé de consommer régulièrement des fruits et légumes, puis de diminuer la quantité de viandes fumées et de poissons.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Les symptômes du cancer de l’estomac

Les symptômes du cancer de l’estomac sont similaires à ceux d’autres maladies, rendant le diagnostic assez difficile. Il se manifeste par des douleurs, des vomissements, des nausées, une fatigue anormale, une perte d’appétit et une hémorragie digestive. Cette dernière ne se produit généralement qu’au stade avancé et n’apparaît pas toujours.

Pour diagnostiquer la maladie, le médecin procède à une gastroscopie pour visualiser l’intérieur de l’estomac. Cette technique permet aussi d’effectuer une biopsie pour confirmer si la tumeur est bénigne ou maligne. Un scanner de l’abdomen permettra de connaître l’étendue de la maladie.

Traitement et pronostic

Le traitement de référence du cancer de l’estomac est la chirurgie. Le médecin procède à une gastrectomie qui consiste à enlever partiellement ou totalement l’estomac. La chirurgie peut être complétée par une chimiothérapie ou une radiothérapie.

L’exérèse partielle ou totale de l’estomac entraîne des conséquences sur la digestion. Le patient présente ce que l’on appelle un « dumping syndrome ». Il s’agit d’un malaise général causé par l’arrivée trop rapide des aliments dans l’intestin. Le patient doit en outre s’habituer à manger moins en raison de la diminution du volume de l’estomac. Chez les patients ayant subi une gastrectomie totale, le risque d’anémie est élevé à cause d’une carence en vitamine B12. Un traitement par voie intramusculaire en vitamine B12 est alors effectué tous les trois mois.

Il est possible d’éviter la plupart de ces complications en respectant des règles hygiéno-diététiques strictes : manger par fraction (5 fois par jour) et arrêter les boissons alcoolisées et gazeuses ainsi que les sucres rapides. Il faut également s’assurer que les apports protéiques et énergétiques sont suffisants pour éviter les carences.

1112 oncologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.