L’endoscopie ou l’introduction d’un tube appelé fibroscope à l’intérieur d’une cavité pour la visualiser

Concilio - L’endoscopie ou l’introduction d’un tube appelé fibroscope à l’intérieur d’une cavité pour la visualiser

Le saviez-vous ?

Dans la population générale 19,9% des personnes sont atteintes de maladies digestives chroniques. Cela correspond à plus de 2 millions de patients par an.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques de gastro-entérologie.

Mode opératoire

La fibroscopie est un examen médical visant à explorer l’intérieur de l’organisme (l’œsophage, l’estomac, les bronches, le côlon, le rectum, l’urètre ou la vessie). Cette technique est utilisée pour diagnostiquer une maladie, mais aussi, en cas de coeliochirurgie (intervention au niveau de l’abdomen), de polypes, de cancer de la vessie ou d’ablation.

Réalisée au cours d’une intervention chirurgicale, elle consiste à filmer ou à prélever des échantillons à analyser au moyen du fibroscope, faisceau de fibres optiques souples. Le fibroscope est introduit dans l’organisme par les voies naturelles ou suite à une petite incision. D’un diamètre de 5 à 12 mm, le tube mesure entre 40 à 150 cm. De petites caméras situées à l’extrémité du tube optique permettent de transmettre les images qui sont ensuite reproduites sur un écran d’ordinateur.

Différents types de fibroscopie

  • La fibroscopie œstro-gastroduodénale ou gastroscopie permet de dépister les ulcères, les inflammations, les infections et les signes de tumeurs. Le terme fibroscopie est le plus souvent employé pour désigner cet examen.
  • La fibroscopie bronchique ou bronchoscopie est efficace pour diagnostiquer une obstruction bronchique et rechercher les infections, tumeurs, inflammations ou corps étrangers coincés dans une bronche. Le fibroscope est alors introduit par la bouche ou la narine.
  • La coloscopie permet de visualiser le rectum ou la totalité du côlon jusqu’à l’intestin grêle afin de détecter les polypes, les cancers, les diverticules, les inflammations et les infections. Le coloscope est introduit par l’anus.
  • Dans la cystoscopie, l’endoscope est introduit par les voies urinaires pour explorer la paroi interne de la vessie. Effectuée sous anesthésie générale, la cystoscopie sert à rechercher les polypes, les cancers, les malformations, les inflammations et les infections.
  • Exécutée au niveau des genoux ou des épaules, l’arthroscopie consiste en l’examen des articulations par le biais du fibroscope introduit dans l’articulation. Elle permet de visualiser la rupture du ménisque au niveau du genou, une malformation, une lésion ligamentaire, un corps étranger ou un débris cartilagineux.
  • L’hystéroscopie sert à diagnostiquer les malformations, les fibromes, les tumeurs, les obstructions ou les infections utérines. L’appareil est alors introduit par le vagin.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Préparation et déroulement

En cas d’examen sous anesthésie générale, pour le bon déroulement de l’examen, le patient doit suivre plusieurs précautions : ne pas boire, ni manger, ni fumer pendant 12 heures avant et après l’examen. En effet, suite à l’anesthésie, des aliments peuvent accidentellement passer dans la trachée au lieu de l’œsophage. Pour la coloscopie, il faut également boire une préparation fournie par le médecin.

Réalisée en cabinet médical ou en milieu hospitalier, la fibroscopie est effectuée sous anesthésie locale ou générale. Dans la mesure du possible, le médecin procède par voie naturelle. L’appareil progresse dans les parois des conduits parcourus par le moyen d’air soufflé. L’examen dure généralement entre 15 et 45 minutes.

Risques éventuels

En cas de gastroscopie ou de coloscopie, il s’agit de sensation de ballonnement ou de douleurs abdominales supportables dans les heures suivant l’examen.

Exceptionnelles, les complications les plus graves sont immédiates ou surviennent quelques jours après l’examen. Il s’agit de la perforation par l’endoscope (ou fibroscope) de l’organe examiné ou de l’hémorragie après biopsie ou ablation d’une lésion.

D’autres risques sont liés à l’anesthésie générale :

  • le choc anaphylactique (réaction allergique aiguë pouvant causer la mort du patient)
  • la détresse respiratoire (généralement les patients fumeurs) les lésions dentaires
  • la perte de la vision à cause des fluides de stérilisation
  • l’arrêt cardiaque responsable du décès du patient ou de séquelles neurologiques
  • l’altération durable des performances cognitives (confusion et perte de mémoire surtout pour les personnes âgées)
  • la paralysie ou l’engourdissement (rarement permanents)

1005 gastro-entérologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.