Otite moyenne aiguë ou OMA : inflammation aiguë de la caisse du tympan

Concilio - Otite moyenne aiguë ou OMA : inflammation aiguë de la caisse du tympan

Le saviez-vous ?

L’oreille est le siège du sens de l’ouïe mais joue également un rôle important dans l’équilibre. Elle est divisée en trois parties avec chacune son rôle et ses maladies propres.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques ORL.

Généralité :

Trois enfants sur quatre âgés d’environ 2 ans ont présenté au moins une otite moyenne aiguë. C’est une pathologie très courante chez le jeune enfant qui construit son immunité et chez qui la trompe d’Eustache est plus courte, favorisant ainsi le passage d’un virus, présent dans les cavités nasales, vers les oreilles.

Définition :

L’otite moyenne aiguë ou OMA se définit comme une inflammation aiguë de la caisse du tympan. Elle est visualisée lors de l’examen otoscopique. Elle est le plus souvent secondaire à une infection virale mais une cause bactérienne est fréquemment retrouvée.

Pourquoi être bien accompagné en cas de problème de santé ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Signes cliniques :

Le diagnostic de l’otite moyenne aigue est simple : l’otoscopie montre un tympan rouge, parfois bombé. L’examen peut être sensible chez l’enfant. Parfois l’otite est dite purulente et le tympan peut être spontanément perforé sous l’effet de l’infection. Une forte fièvre associée à un tympan rouge et une otalgie pose le diagnostic d’otite moyenne aigue.

Le diagnostic est difficile chez l’enfant très jeune qui n’est pas capable de s’exprimer. De la fièvre chez un jeune enfant doit systématiquement faire pratiquer une otoscopie pour éliminer une otite.

Complications :

Grâce à une prescription judicieuse d’antibiotique, en cas d’otite aigue d’origine bactérienne, permet d’éviter la survenue de complications (Mastoïdite, une méningite, un abcès…). La récidive des otites peut laisser des séquelles sur le tympan (myringosclérose, perforation, rétraction) et peut gêner l’acquisition du langage et l’audition chez les enfants. Il ne faut pas méconnaitre une otite chronique ou séromuqueuse, qui impose une surveillance et un traitement par un otologiste.

Traitement :

L’antibiotique n’est pas systématique. Sa prescription dépend de l’âge de l’enfant, de la présence d’une fièvre et de sa durée, de l’aspect local de l’oreille. Si le tympan est perforé, des gouttes auriculaires seront prescrites et il faudra éviter de mettre de l’eau dans l’oreille. La mise en route d’un traitement doit entrainer une amélioration en 48h. Si cela n’est pas le cas, une bactérie, un germe résistant ou une complication doivent être suspectés et amener à consulter l’ORL.

851 ORL recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.