Hémothorax : présence de sang entre les poumons et la paroi thoracique

Concilio - Hémothorax : présence de sang entre les poumons et la paroi thoracique

Le saviez-vous ?

Aujourd’hui, les maladies respiratoires sont responsables de 12% des décès et les infections respiratoires sont la première cause d’absentéisme chez les adultes jeunes.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Généralités

L’hémothorax est une accumulation de sang dans la cavité pleurale, entre la cage thoracique et le poumon.

Manifestations symptomatiques et complications

Les signes cliniques de l’hémothorax sont similaires à ceux de la pleurésie.

L’hémothorax se manifeste habituellement par des douleurs thoraciques souvent latérales du côté affecté, une toux sèche persistante mais parfois grasse en raison d’un encombrement, une dyspnée.

L’hémothorax massif peut être responsable d’un choc hémorragique (en raison de pertes sanguines importantes). Si la prise en charge thérapeutique ne se fait pas rapidement, le pronostic vital du malade est alors engagé.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Causes

La première cause, souvent évidente, est la plaie thoracique, accidentelle ou par arme blanche. Elle est généralement responsable d’un hémo-pneumothorax (présence d’air et de sang dans la cavité pleurale).

Les traumatismes thoraciques fermés peuvent être fréquemment responsables d’un hémothorax (notamment après des fractures costales), dont le diagnostic est moins évident lors de la prise en charge sur les lieux de l’accident. L’inspection et l’auscultation permettent d’envisager le diagnostic, qui sera confirmé à la pose d’un drain.

D’autres causes, non traumatiques, sont moins fréquentes, comme une lésion vasculaire (rupture d’anévrysme), cancer (pleural primitif ou secondaire).

Traitement

C’est d’abord le traitement du choc hémorragique et de la détresse respiratoire. Il peut être nécessaire de procéder au drainage en urgence en cas d’hémothorax massif – comprimant le poumon. Le recours à un chirurgien vasculaire et thoracique peut être nécessaire pour interrompre le saignement. Des transfusions sont souvent nécessaires.

Hors urgence, le diagnostic est confirmé par l’imagerie (radiographie, échographie, scanner), puis la ponction. Les symptômes sont ceux d’une pleurésie. Le drainage permettra l’évacuation et la réalisation de lavages. La kinésithérapie respiratoire devra être précoce et prolongée.

879 pneumologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.