Polypnée

Concilio - Polypnée

Le saviez-vous ?

Aujourd’hui, les maladies respiratoires sont responsables de 12% des décès et les infections respiratoires sont la première cause d’absentéisme chez les adultes jeunes.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Présentation

La polypnée est l’augmentation de la fréquence respiratoire (normalement comprise entre 12 et 18 cycles / minute) accompagnée d’une diminution de l’amplitude des mouvements respiratoires. C’est une respiration rapide et superficielle. Elle ne doit pas être confondue avec la tachypnée (augmentation de la fréquence respiratoire à même volume courant). Ce trouble se traduit par une ventilation plus forte que celle de repos (environ 8 L/min chez l’adulte). Il est défini selon l’âge du patient.

Par ailleurs, la polypnée est une forme de dyspnée. Cette dernière désigne un trouble de la respiration accompagnant la plupart du temps les affections respiratoires et cardiaques, se traduisant généralement par une difficulté à respirer.

Causes et évolution

Elle survient physiologiquement pour un effort important (polypnée d’effort), permettant un apport d’oxygène accru.

Ce trouble respiratoire peut également être provoqué par certaines maladies pulmonaires limitant la capacité fonctionnelle respiratoire ou encore certaines cardiopathies. Par ailleurs, une polypnée d’effort peut évoluer progressivement vers une polypnée permanente.

La polypnée peut être liée à une acidose métabolique (acidification du sang, liée à diverses causes. La polypnée permet d’éliminer davantage de CO2, ce qui a pour effet de diminuer l’acidité).

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Symptômes et conséquences

La polypnée est une ventilation accélérée et superficielle. Elle peut s’accompagner d’autres symptômes respiratoires :

  • gêne respiratoire
  • toux
  • picotements laryngés
  • expectorations
  • cyanose (coloration bleutée de la peau et des muqueuses traduisant un manque d’oxygène).

Diagnostic et traitement

La respiration est un phénomène involontaire. Son rythme se règle inconsciemment en fonction des besoins de l’organisme. Elle est anormale à partir du moment où l’on constate des soucis, notamment des difficultés, des bruits, des douleurs, une hausse ou une baisse du rythme respiratoire.

Pour confirmer le diagnostic de tout trouble respiratoire, le médecin procède à un examen minutieux. Il commence par poser plusieurs questions au patient pour écarter les autres problèmes possibles. Ensuite, il effectue un examen physique pour déterminer de quel type de trouble il s’agit. Le diagnostic peut requérir des tests de sang et de la fonction, des examens pulmonaires, des radiographies de la poitrine ainsi que la mesure de la saturation d’oxygène dans le sang. En cas de polypnée, surtout lorsqu’elle survient au repos ou lors d’une activité physique relativement réduite, on recherchera chez le sujet une affection cardiaque ou pulmonaire.

Le traitement de la polypnée consiste essentiellement à prendre en charge sa cause. Il s’agit d’optimiser le traitement médical de la maladie cardiaque ou pulmonaire dont souffre le patient. Cette démarche peut inclure le sevrage tabagique, le réentraînement à l’effort, la kinésithérapie, la diététique, le support psychologique et social, etc.

879 pneumologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.