Douleurs dorsales

Concilio - Douleurs dorsales

Le saviez-vous ?

En France, 70% de la population souffre ou a souffert d’un mal de dos. La plupart en ignore souvent les causes et les risques, ce qui les empêche de trouver des moyens de prévenir ou de guérir leurs maux.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Généralités

Le dos est formé d’un empilement de vertèbres, à savoir 7 cervicales, 5 lombaires et 12 dorsales. Ces dernières portent les côtes. Les vertèbres sont reliées entre elles par les ligaments et les muscles du dos, ce qui génère un conflit permanent entre les deux entités. Le dos s’apparente à une charpente en mouvement, devant être solide et souple. Par ailleurs, les disques intervertébraux situés entre chaque vertèbre assurent le bon mouvement de l’ensemble. Par conséquent, tout écart entre les vertèbres peut occasionner de vives douleurs en raison de la compression des nerfs.

Les différents types de douleurs dorsales

Selon leur localisation, il existe de nombreux types de douleurs dorsales :

  • La lombalgie
    On parle de lombalgie lorsque la douleur est ressentie en bas du dos, au niveau des vertèbres lombaires. Elle reste la plus fréquente.

  • La cervicalgie
    La cervicalgie concerne la nuque et les vertèbres cervicales.

  • La dorsalgie
    Lorsque la douleur affecte les vertèbres dorsales, précisément au milieu du dos, on parle de dorsalgie.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Les étiologies

Plusieurs facteurs peuvent induire les douleurs dorsales. L’on cite :

  • les traumatismes incluant les chocs, les entorses, les fractures, etc.

  • les gestes à répétition lors de la manutention manuelle ou les vibrations

  • l’arthrose

  • les maladies cancéreuses, inflammatoires ou infectieuses

Par ailleurs, d’autres maladies sont retenues telles que :

  • la malformation du rachis

  • la tumeur « intra-rachidienne »

  • l’infection, à l’instar de la spondylodiscite

  • le lymphome

  • l’ostéoporose

  • la fracture vertébrale

  • la spondylarthrite ankylosante et autres maladies rhumatismales inflammatoires

Les urgences

Les signes annonçant une urgence grave incluent :

  • les entorses graves cervicales

  • les séquelles d’un traumatisme favorables à une fracture vertébrale

  • les compressions nerveuses paralysantes sciatiques

  • une dissection aortique caractérisée par une douleur violente dans le bas du dos

  • une embolie pulmonaire apparaissant comme un point de côté

  • le pneumothorax

  • l’infarctus ou l’angine de poitrine

La prise en charge

Le traitement des douleurs dorsales est étroitement lié à l’origine de l’affection. Dans le cas d’affection chronique, la prise en charge inclut :

  • La pratique d’une activité physique régulière, accompagnée de techniques de relaxation visant à la gestion du stress.

  • Des règles hygiéno-diététiques suivies de contrôle du poids.

Évolution et complications

L’évolution ainsi que les risques de complications varient selon la source des douleurs dorsales. Qu’il soit aigu ou chronique, un mal de dos sans affection sous-jacente s’apaise au bout de quelques jours ou semaines.

156 spécialistes en rhumatologie recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.