Fibromyalgie

Concilio - Fibromyalgie

Le saviez-vous ?

Selon certaines estimations, la fibromyalgie concernerait 2% de la population européenne. Cependant, les femmes âgées de 30 à 55 ans sont plus souvent concernées.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Qu'est-ce que la fibromyalgie ?

De cause inconnue, la fibromyalgie est présumée résulter d’une anomalie de fonctionnement du système nerveux central. Les récepteurs engagés dans la sensation de la douleur seraient trop sensibles. Selon une récente étude norvégienne, cette sensibilité résulterait entre autres d’un manque de sommeil.

Possiblement handicapante, elle est souvent observée chez les femmes d’âge moyen, mais elle touche également tout individu de tout âge et des deux sexes. Reconnue par l’OMS dès 1992 en tant que syndrome, la reconnaissance de la Fibromyalgie en tant que maladie tarde. Pourtant celle-ci serait bénéfique pour les malades.

Diagnostic de la Fibromyalgie

L’examen clinique se base sur les critères de classification élaborés en 1990 par le Collège américain de rhumatologie, baptisés critères « ACR 1990 ». Le diagnostic consiste pour le médecin d’appliquer une pression sur des points douloureux qui sont au nombre de 18. Si, sur au moins 11 de ces points, le patient ressent des douleurs intenses et que celles-ci évoluent depuis au moins trois mois, on peut être en présence d’une Fibromyalgie. Ces critères ont été révisés en 2000. Le diagnostic repose sur l’association de douleurs au sites douloureux, autodéterminées par le patient, de la sévérité de celles-ci ainsi qu’à leur retentissement sur la qualité de vie (sommeil, humeur etc.)

Cependant, étant donné que d’autres diagnostics différentiels tels l’arthrose, la sclérose en plaques ou encore l’hypothyroïdie expliquent parfaitement ces douleurs, le médecin doit avoir au préalable éliminer les autres causes de douleurs chroniques pour affirmer le diagnostic. Il peut alors s’aider de différents examens biologiques : hémogramme, dosage de la protéine C réactive, recherche d’anticorps antinucléaire, etc.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Traitements

Selon une recommandation de la ligue européenne contre les rhumatismes (EULAR), il faut privilégier les approches non médicamenteuses et ne recourir aux approches psychothérapeutiques et médicamenteuses qu’en seconde intention.

Ainsi, le médecin est invité à prescrire à son patient des exercices physiques de caractère méditatif tels le yoga, le tai chi, ou encore le qi gong. Par ailleurs, l’acupuncture et les cures thermales sont ingénieusement efficaces pour adoucir la douleur et pour améliorer la fatigue.

Si l’état du patient stagne ou se détériore, le médecin est autorisé à recourir à une prise en charge médicamenteuse. Les antalgiques, plus ou moins fort du Paracétamol au Tramadol, et antidépresseurs sont donc conseillés dans le traitement d’un syndrome douloureux prédominant. Par ailleurs, certains antiépileptiques, ayant aussi un effet antalgique, peuvent être conseillés pour remédier aux troubles du sommeil.

Enfin, plusieurs traitements sont à éviter tels les anti-inflammatoires non stéroïdiens, l’hormone de croissance humaine ou encore les antalgiques opiacés de niveau 3. Ces médicaments provoquent des effets indésirables et sont d’efficacité douteuse. Raison pour laquelle, l’avis d’un médecin spécialiste est fortement souhaité.

156 spécialistes en rhumatologie recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.