Appendicite & péritonite : inflammation de l’appendice

Concilio - Appendicite & péritonite : inflammation de l’appendice

Le saviez-vous ?

La péritonite est une maladie grave, dont la mortalité avoisine 10% dans une forme appendiculaire.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

L’appendicite

L’appendicite est une inflammation aiguë de l’appendice. Cette dernière est un segment rattaché à l’intestin mesurant une quelques centimètres et se situant au niveau de la première partie du gros intestin. L’appendicite touche environ 8 personnes sur un million. Elle affecte plus souvent les hommes que les femmes. Elle survient généralement entre 10 et 30 ans. Le risque d’en développer diminue avec l’âge.

L’appendicite est due à l’obstruction de l’appendice et à la formation de germes en son intérieur. Cette infection est la source de l’inflammation de l’appendice.

Symptômes et traitement

Les symptômes de l’appendicite sont assez vifs :

  • Une douleur brutale et violente en bas à droite de l’abdomen et qui irradie jusqu’aux jambes. La douleur s’intensifie lors de la marche ou d’une simple toux.
  • Des nausées et des vomissements
  • Des maux de tête
  • Une fièvre
  • Une constipation ou une diarrhée

Le traitement principal de l’appendicite est l’appendicectomie, c’est-à-dire l’ablation de l’appendice. L’intervention est courante et dure en moyenne 30 minutes. Elle est réalisée sous anesthésie générale. Un à deux jours après l’opération, le patient se sentira nauséeux, mais cela disparaît au bout de trois jours.

Si l’appendicite n’est pas prise en charge, elle évoluera vers une péritonite appendiculaire. En cas de perforation de l’appendice, les bactéries se déverseront dans la cavité abdominale.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Péritonite appendiculaire

L’appendicite peut évoluer vers une péritonite si la prise en charge tarde. La péritonite appendiculaire est une urgence médicale parce que la vie du patient est en jeu. Elle se manifeste par des douleurs violentes dans l’abdomen. Ce dernier est très dur au toucher (contracture abdominale ou ventre de bois). Les autres signes sont : des nausées, de la fièvre et des vomissements.

Diagnostic et traitement

Pour confirmer le diagnostic, un scanner et une échographie seront effectués. En cas de péritonite appendiculaire, le traitement est chirurgical. Le chirurgien fera un lavage péritonéal sous cœlioscopie et un drainage. Cette intervention permet de nettoyer la cavité abdominale et de traiter l’infection. Le patient suivra également une antibiothérapie. Il existe toujours des risques de complications :

  • Abcès de la paroi au niveau de la partie où l’intervention a eu lieu.
  • Fistulisation du moignon : la base de l’appendice laisse des matières s’écouler.
  • Occlusion sur bride : l’intestin grêle se tord au niveau de la cicatrice interne et ne laisse plus rien passer à travers. Une intervention est nécessaire si le transit ne reprend pas.

1305 chirurgiens recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.