Hyperthyroïdie centrale : adénome à TSH

Concilio - Hyperthyroïdie centrale : adénome à TSH

Le saviez-vous ?

L’hypophyse est une glande aussi minuscule qu’indispensable au développement et au fonctionnement harmonieux de notre organisme.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques d’endocrinologie.

Généralités

L’hyperthyroïdie centrale est due à l’hyperproduction d’hormones thyroïdiennes d’origine hypophysaire. La TSH est une hormone sécrétée par la partie antérieure de l’hypophyse. La TSH sera produite en excès en cas de présence d’un adénome (tumeur bénigne autonomisée) siégeant au niveau de cette zone spécifique. La TSH sur-stimulera la glande thyroïde, située à la base du cou, entrainant une hypersécrétion des hormones thyroïdiennes.

Diagnostic

Le diagnostic biologique d’une hyperthyroïdie centrale se fait sur la mise en évidence d’une réponse inadaptée de la TSH (absence de freination) à l’excès d’hormone thyroïdienne circulante.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Signes symptomatiques

Le syndrome de thyrotoxicose regroupe l’ensemble des signes cliniques secondaires à l’hyperthyroïdie : amaigrissement brutal et souvent important, fréquemment associé à un appétit augmenté, bouffées de chaleur, sueurs, diarrhées, tremblements, troubles de l’humeur (nervosité, dépression) et fatigue intense.

Le facteur de gravité se caractérise par le retentissement cardiaque : palpitations, hypertension artérielle, tachycardie, pouvant aller jusqu’à des troubles du rythme cardiaque parfois sévère (arythmie, fibrillation auriculaire…).

754 endocrinologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.