Stérilet : moyen de contraception introduit dans l’utérus

Concilio - Stérilet : moyen de contraception introduit dans l’utérus

Le saviez-vous ?

Plus de 20% des françaises âgées de 16 à 60 ans n’ont pas profité d’un suivi gynécologique depuis au moins deux ans.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques gynécologie et obstétrique.

Généralités

Le nom plus approprié est « dispositif intra-utérin (DIU) » car, techniquement, un stérilet ne rend pas stérile. Plus de 150 millions de femmes utilisent actuellement le stérilet comme moyen de contraception à travers le monde. En effet, il se présente comme le moins cher du marché pour une utilisation à moyen et à long terme (au maximum 5 à 10 ans suivant les modèles).

À ce jour, il existe deux types de stérilet : stérilet au cuivre et stérilet hormonal.

Le cuivre est réputé pour rendre inactifs les spermatozoïdes. Il crée une inflammation au niveau de la cavité utérine qui empêche la nidation. Le stérilet au cuivre se décline sous deux tailles. Les stérilets « shorts » sont généralement destinés aux jeunes filles qui n’ont jamais été enceintes. Les autres qui ont déjà enfanté et qui ont un utérus large peuvent opter pour un stérilet « standard ».

Comme son nom le laisse sous-entendre, le stérilet hormonal délivre en petite quantité une hormone progestative (lévonorgestrel). Cette dernière poursuit plusieurs objectifs :

  • empêcher l’entrée des spermatozoïdes en épaississant les sécrétions du col de l’utérus
  • diminuer les règles en termes de quantité et de volume (certaines femmes peuvent ne plus avoir de règles, ce qui ne nuit pas à la santé et à la fertilité)
  • réduire l’intensité des douleurs qui accompagnent les règles

Efficacités du stérilet

Le stérilet est le moyen de contraception le plus fiable et vous promet une efficacité qui peut aller jusqu’à 99%.

Le choix entre un stérilet au cuivre ou un stérilet aux hormones se fait avec le gynécologue en fonction des symptômes de la patiente : par exemple en cas de règles douloureuses ou abondantes, un stérilet au levonorgestrel sera une bonne option.

La pose du stérilet se fait au cabinet du gynécologue pendant les règles car le col de l’utérus est un peu ouvert pendant cette période ce qui facilite la pose. Un prélèvement vaginal peut être prescrit pour vérifier l’absence d’infection avant la pose. Des petites douleurs comme des douleurs de règles peuvent être présentes d’où l’utilisation fréquente de paracétamol ou d’anti-inflammatoires en prévention 2 h avant la pose.

Le stérilet au cuivre est efficace dès l’instant où il est inséré. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il peut servir d’alternative à la pilule du lendemain. Mais pour que cette contraception d’urgence marche, le DIU doit être installé dans les 5 jours après l’ovulation.

Le stérilet hormonal ne montre, quant à lui, son efficacité que 2 jours après son insertion. L’utilisation d’un préservatif est donc conseillée pendant ce temps pour prévenir une grossesse.

Concernant ses rares effets indésirables, on peut citer :

  • l’allongement de la durée des règles pour le stérilet au cuivre
  • des douleurs pelviennes chroniques
  • les mêmes effets indésirables que les contraceptifs aux progestatifs tels les petits saignements répétés, l’absence des règles (ce qui est sans gravité et on l’a déjà vu), prise de poids, poussée d’acné, baisse de la libido.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Où et comment se procurer un stérilet

Il est préférable de consulter votre médecin avant toute pose de stérilet. En effet, toutes les femmes ne peuvent pas toutes supporter un stérilet au cuivre ou un stérilet hormonal, voire même les deux. Raison pour laquelle un suivi gynécologique régulier est nécessaire à la suite d’une pose de stérilet (annuel).

Si votre médecin traitant ne pose pas de stérilet, il saura vous indiquer un gynécologue ou une sage-femme qui le fait. Il vous sera en outre possible de se rendre de suite à un Centre de planification et d’éducation familiale (CPEF). Quoi qu’il en soit, le stérilet doit être prescrit par un professionnel de santé. Son prix est remboursé à 65 % par l’Assurance Maladie. Par ailleurs, pour lutter contre la grossesse précoce, si vous êtes mineures de 15 ans assurées sociales ou ayants droit, vous pouvez vous procurer un stérilet gratuitement en pharmacie de même que dans les CPEF.

1559 gynécologues obstétriciens recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.