Lymphome primitif du système nerveux central

Concilio - Lymphome primitif du système nerveux central

Le saviez-vous ?

En 2015, le nombre de nouveaux cas de cancers diagnostiqués en France était estimé à 384 442 (210 082 hommes et 173 560 femmes).

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

 

Le lymphome

Le lymphome est un cancer du système lymphatique. On distingue le lymphome hodgkinien et le lymphome non hodgkinien. Le premier se caractérise par la présence de grosses cellules atypiques qui sont les cellules de Reed-Sternberg. Le lymphome non hodgkinien se développe à partir des cellules du système lymphatique. Il survient le plus souvent dans un groupe de ganglions lymphatiques, mais touche également d’autres organes tels que l’estomac, la peau, l’intestin et le cerveau. Les lymphomes non hodgkiniens rassemblent de nombreuses maladies qui diffèrent par l’aspect des cellules, leur développement et leur effet sur l’organisme. Le lymphome du système nerveux central est principalement un lymphome B. Les lymphomes non hodgkiniens se trouvent au 5e rang des cancers les plus fréquents.

Généralités

Le lymphome du système nerveux central est non hodgkinien et affecte le cerveau ou la moelle épinière. Le lymphome du système nerveux central touche essentiellement les personnes âgées.

Il se développe le plus souvent tout autour des ventricules cérébraux, dans les noyaux gris centraux et dans le corps calleux. Dans de rares cas, le lymphome du système nerveux central se développe au niveau des méninges et de l’œil. Ce type de cancer reste dans le système nerveux central et se propage très rarement.

Le lymphome du système nerveux central est lié à un affaiblissement du système immunitaire et affecte en autres les personnes touchées par le HIV, les patients qui suivent un traitement immunosuppresseur à la suite d’une greffe d’organe ou chez des personnes qui souffrent d’un trouble héréditaire.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Les symptômes

Comme tous les cancers du cerveau, les signes du lymphome du système nerveux central diffèrent en fonction des zones touchées. Les symptômes les plus fréquents sont : des maux de tête, des troubles de la vision, des nausées, de la fatigue, des vomissements, des troubles de la parole, une faiblesse musculaire, des troubles de la coordination, des troubles cognitifs ou des crises d’épilepsie.

Traitement

Le traitement du lymphome du système nerveux central comprend : des corticostéroïdes, la chimiothérapie et la radiothérapie.

Les corticostéroïdes agissent comme un anti-inflammatoire, en diminuant l’inflammation et l’oedeme cérébral.

Se déclarant chez les personnes âgées, le lymphome du système nerveux central engendre généralement un pronostic assez sombre d’autant plus que ce type de cancer est agressif. Par ailleurs, le lymphome entraîne souvent des rechutes.

1112 oncologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.