Anosmie ou perte totale des performances olfactives

Concilio - Anosmie ou perte totale des performances olfactives

Le saviez-vous ?

La perte de l’odorat concerne 10 à 12 % de la population.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques ORL.

Qu’est-ce que l’anosmie ?

Nos performances olfactives peuvent être altérées ou perdues, notamment à la suite d’épisodes infectieux viraux. Lorsque la perte est totale, on est en présence d’anosmie. Il s’agit d’un trouble qualitatif et quantitatif de l’odorat. Ces troubles de l’olfaction peuvent atteindre tout individu, à tout âge. Les personnes âgées présentent plus fréquemment un émoussement de l’odorat. La perte de ce sens, classé parmi les plus subtils, peut être temporaire ou définitif.

L’anosmie peut faire suite à un traumatisme crânien qui déchire ou sectionne le nerf olfactif.

La perte de l’odorat entraîne l’altération de la rétro-olfaction qui participe à l’appréciation du goût des aliments.

Les causes principales de l’anosmie

Les causes de l’anosmie sont nombreuses. Il convient de préciser qu’un simple rhume peut faire perdre, temporairement ou définitivement, à un individu ses performances olfactives. Voici quelques causes de l’anosmie, parmi les plus fréquentes :

  • Une intoxication ou exposition à des substances nocives
  • La prise de certains médicaments (chimiothérapies)
  • Une pathologie congénitale
  • Différentes maladies : rhume, grippe, polypose naso-sinusienne, etc.
  • Allergies
  • Traumatismes crâniens ou tumeurs cérébrales

Elle peut aussi être engendrée par des facteurs physiologiques comme la grossesse. Il peut arriver que certaines femmes enceintes perdent l’odorat passagèrement. Parfois, les causes restent méconnues même après la réalisation de plusieurs examens.

Pourquoi être bien accompagné est primordial en cas de maladie ?

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


La prise en charge de l’anosmie

Le diagnostic étiologique précède le traitement, le médecin interroge le patient pour savoir si la perte a été brusque ou progressive, totale ou non, récente ou ancienne. Il procède à quelques tests pour connaitre l’ampleur de l’anosmie (test olfactif, rhinoscopie). Des examens complémentaires tels qu’une IRM ou un scanner seront demandés selon la présentation clinique. Il convient de préciser que la prise en charge ne garantit pas toujours la récupération totale de l’odorat. La guérison peut prendre du temps, elle est souvent progressive. La cortisone permet souvent une amélioration partielle dans les cas de pathologies inflammatoires ou rhinitiques (polypose nasosinusienne, rhinite). On n’établira le caractère définitif de l’anosmie qu’après une période de surveillance de plusieurs mois.

851 ORL recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.