Pneumoconiose

Concilio - Pneumoconiose

Le saviez-vous ?

La pneumoconiose est la deuxième cause de maladie professionnelle reconnue. C’est l’inhalation de poussières minérales ou inorganiques au cours de l’exposition professionnelle qui en est responsable.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Généralités

Les pneumoconioses sont l’ensemble des maladies pulmonaires définies par des altérations pulmonaires consécutives à l’inhalation de particules solides (minérales ou métalliques).

Cette maladie se divise en deux catégories.

  • Les pneumoconioses fibrogènes : asbestose et silicose sont secondaires à une inhalation massive de particules d’amiante et de silice respectivement. L’absorption de minéraux est généralement inhérente à l’activité professionnelle du malade. Il développe alors une affection pulmonaire provoquant une perte d’élasticité au niveau du tissu interstitiel (fibrose), notamment entre les alvéoles pulmonaires. Or dans cette région se déroule l’hématose, échanges gazeux permettant l’oxygénation sanguine, qui se trouve altérée par la maladie.
    De plus, la progression de la maladie se poursuit bien après l’arrêt de l’exposition du patient aux particules minérales.
  • Les pneumoconioses de surcharge : pathologies que l’on observe lors d’une accumulation de poussières de charbon (anthracose) ou de métaux : fer (sidérose), baryum (barytose), étain (stannose), béryllium (bérylliose).

Prise en charge

La pneumoconiose évolue généralement vers une insuffisance respiratoire, incapacité de l’appareil respiratoire à assurer l’oxygénation de l’organisme.

Les malades atteints de pneumoconiose doivent également adopter une certaine hygiène de vie pour lutter contre la maladie. En effet, le tabagisme est à proscrire. Les fumeurs actifs et passifs présentent une intoxication due à la fumée des cigarettes. Cette condition est en outre susceptible d’aggraver les difficultés respiratoires des patients.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Physiopathologie

Lorsque les poussières minérales généralement composées de charbon, de silice et de fer pénètrent les poumons, un processus de fixation se met alors en place au niveau des muqueuses. Ces couches cellulaires sont des membranes recouvrant l’intérieur des alvéoles pulmonaires.

En dehors du type de particules impliqué, certains facteurs de risques contribuent largement à l’apparition de la pneumoconiose. Les symptômes n’apparaissent qu’après plusieurs années d’exposition le plus souvent en conséquence de l’exercice d’une profession particulière. De plus, la découverte de la maladie se fait généralement de manière fortuite par le biais d’une radiographie.

De plus, certaines prédispositions biologiques se rapportent à l’épuration de l’organisme par les poumons. En effets, certains individus éliminent plus facilement les particules toxiques au sein des voies respiratoires que d’autres.

879 pneumologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.