Silicose : maladie pulmonaire liée à l'inhalation de silice

Concilio - Silicose : maladie pulmonaire liée à l'inhalation de silice

Le saviez-vous ?

Près de 20% des 3 « grandes » maladies respiratoires chroniques (cancer bronchique, asthme et BPCO) sont d’origine professionnelle.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Généralités

La silicose, la plus grave et la plus fréquente des pneumoconioses en France, est une pathologie respiratoire causées par l’inhalation et l’accumulation de particules minérales de silice dans les poumons.

Comme l’asbestose, elle évolue vers une fibrose, même après l’arrêt de l’exposition. Le terme médical communément utilisé par les spécialistes pour désigner cette condition est la pneumoconiose fibrosante généralisée.

Les individus susceptibles de contracter une silicose sont généralement ceux qui exercent une profession à risque liée au travail de la roche dans des tunnels, des mines de charbon, des galeries, des carrières de granit ou des chantiers de construction (décapage, ravalement de façades), ou encore le travail de la céramique, les prothésistes dentaires entre autres. La maladie figure sur le tableau 25 des maladies professionnelles.

Symptomatologie et physiopathologie

En général, la silicose évolue vers une fibrose pulmonaire. Cette affection témoigne d’une atteinte inflammatoire au niveau des poumons, provoquant une dégénérescence tissulaire cicatricielle. Le pronostic vital du patient affecté est dès lors engagé.

La symptomatologie est pauvre et tardive. Dans certains cas, les patients sont parfaitement asymptomatiques pendant des décennies. Les anomalies radiologiques précèdent de beaucoup les manifestations cliniques.

Lorsque des symptômes apparaissent enfin, il s’agit en général d’une dyspnée (difficultés respiratoires),survenant d’abord à l’effort, puis d’aggravation progressive.

En raison de son potentiel fibrosant et sclérogène, la silicose chronique peut évoluer vers une insuffisance respiratoire malgré l’arrêt de l’exposition.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Diagnostic

Il est radiologique, bien avant l’apparition des signes cliniques, avec des lésions caractéristiques : (micro-) nodules, masses pseudo-tumorales, adénopathies.

L’EFR montre un trouble ventilatoire restrictif et une atteinte de la diffusion.

Evolution

L’évolution vers l’insuffisance respiratoire fait la gravité de la maladie.

Elle peut aussi être émaillée de complications : infections (tuberculose, aspergillome, autre), hémoptysies, pneumothorax, emphysème, insuffisance cardiaque droite.

879 pneumologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.