Cruralgie ou névralgie crurale ("sciatique du devant")

Concilio - Cruralgie ou névralgie crurale (

Le saviez-vous ?

En France, 70% de la population souffre ou a souffert d’un mal de dos. La plupart en ignore souvent les causes et les risques, ce qui les empêche de trouver des moyens de prévenir ou de guérir leurs maux.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Qu'est-ce que la cruralgie

La cruralgie constitue une douleur ressentie au niveau de la cuisse, secondaire à une atteinte du nerf crural ou nerf fémoral. Celui-ci a pour rôle d’assurer une partie de la mobilité de la cuisse et de la sensibilité de sa partie antérieure. Cette pathologie est souvent confondue avec la sciatique en raison des malaises générés.

Causes

La névralgie est souvent consécutive à une compression du nerf crural ou une de ses branches à leur sortie ou sur leur trajet. Hors de la moelle épinière les nerfs impliquées sortent entre les deuxièmes et troisièmes, troisième et quatrièmes vertèbres lombaires à gauche ou à droite. La compression est le plus souvent due à une hernie discale ou de l’arthrose mais elle peut être secondaire à d’autres causes (hématomes, abcès, ganglion, tumeur etc.)

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Symptômes

La cruralgie se manifeste par une douleur au niveau de la fesse et de la cuisse, la localisation précise de la douleur est différente en fonction de la région affectée du nerf. Celle-ci est souvent ressentie comme des brûlures ou des décharges électriques. Elle peut aussi s’accompagner d’une perte de sensibilité.

Traitements

Dans sa forme primitive, la cruralgie est prise en charge par des anti-douleurs, des infiltrations locales, des anti-inflammatoires ou des séances d’ostéopathie. L’injection de corticoïdes se révèle également nécessaire afin d’améliorer transitoirement les symptômes. Ces dernières sont souvent recommandées en cas de douleurs persistantes. D’autre part, la pratique de kinésithérapie est bénéfique dans la plupart des cas. À l’échec de ces traitements, l’intervention chirurgicale s’impose. À cet effet, des examens complémentaires sont prescrits entre autres la radiographie de la colonne vertébrale de face et de profil.

L’opération peut être l’agrandissement d’un canal lombaire trop étroit, la réduction de la hernie discale, la fixation de la colonne vertébrale en cas de spondylolisthesis ou la pose de tiges métalliques et greffe osseuse (arthrodèse). En fonction de la technique utilisée, les suites post-opératoires diffèrent d’un patient à un autre.

156 spécialistes en rhumatologie recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.