Mal de Pott ou spondylodiscite tuberculeuse

Concilio - Mal de Pott ou spondylodiscite tuberculeuse

Le saviez-vous ?

Les pathologies infectieuses en rhumatologie, comme la maladie de Lyme, nécessitent une prise en charge et un suivi bien spécifique.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Tuberculose : 3 formes différentes

La tuberculose est une maladie contagieuse s’attaquant généralement aux poumons, mais qui peut se disséminer dans tout le corps comme les os, les ganglions et les reins. Elle nécessite un traitement de plusieurs mois. La bactérie responsable de la tuberculose est le bacille de Koch. Il existe 3 formes de tuberculose : la tuberculose pulmonaire, la tuberculose extra-pulmonaire et la tuberculose disséminée.

Le Mal de Pott : une forme extra-pulmonaire de tuberculose

Le Mal de Pott est donc une forme extra-pulmonaire de tuberculose qui correspond à l’atteinte des vertèbres par la tuberculose. Le Mal de Pott est une spondylodiscite parce qu’il s’agit d’une infection située au niveau des vertèbres et des disques. Le Mal de Pott représente environ 50 % des manifestations de la tuberculose ostéo-articulaire.

Lorsque le bacille de Koch atteint les vertèbres, il provoque la formation d’abcès froid autour de la vertèbre touchée. Ces abcès mettent plusieurs semaines à grossir et à provoquer des symptômes.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Symptômes de la maladie

Les symptômes apparaissent plusieurs semaines après la formation des abcès :

  • L’état général du patient est altéré, avec fatigue, et perte de poids inexpliquée
  • 90 % des patients souffrent de douleur rachidienne au niveau de la charnière dorso-lombaire ;
  • Une raideur segmentaire du rachis ;

Traitement et diagnostic

En cas de tuberculose, le patient reçoit un traitement antituberculeux durant généralement 9 mois. Le médecin fera un suivi strict pour détecter des signes tels que des douleurs au dos, de la raideur dans les mouvements et des signes infectieux.

Outre l’examen physique, le médecin procédera à d’autres analyses :

  • Une prise de sang, un examen des crachats, des radiographies et une IRM. Cette dernière permet d’évaluer l’étendue de l’abcès froid ainsi que ses conséquences sur l’os et les nerfs. Une biopsie du disque vertébral est l’examen le plus efficace pour diagnostiquer la maladie.
  • Un scanner peut également être prescrit pour détecter les zones inflammatoires en réaction à l’attaque du bacille tuberculeux.

Le médecin s’intéressera également à l’état général du patient pour trouver la cause qui a pu le fragiliser pour développer l’infection : un éventuel diabète, une insuffisance rénale, le VIH, la consommation de tabac ou d’alcool, des traitements diminuant l’immunité…

Pour éviter les déformations dues à la fragilité de la colonne vertébrale générée par l’infection le patient sera immobilisé avec un corset. Le malade fera également un repos strict au lit dans les premiers temps du traitement. Une chirurgie sera peut-être nécessaire pour traiter l’abcès ou en cas de compression nerveuse. Le malade fera également un repos strict au lit.

156 spécialistes en rhumatologie recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.