Gastrectomie : ablation de l’estomac

Concilio - Gastrectomie : ablation de l’estomac

Le saviez-vous ?

Spécialité chirurgicale, la chirurgie viscérale traite principalement les pathologies affectant les organes abdomino-pelviens.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques de chirurgie viscérale.

Définition de la gastrectomie

On entend par gastrectomie ou ablation de l’estomac une intervention chirurgicale dont l’objectif premier est d’enlever tout ou une zone de l’estomac. Cette opération est pratiquée chez les patients souffrant généralement d’un cancer de l’estomac, d’une perforation de la paroi stomacale, d’un ulcère compliqué ou encore d’hémorragie digestive (méléna ou hématémèse). En cas de rétrécissement du duodénum, la gastrectomie peut également être indiquée. Chez les personnes souffrant d’obésité, l’intervention recommandée est la sleeve gastrectomie appelée aussi gastrectomie longitudinale.

Néanmoins, grâce au progrès de la médecine, notamment l’apparition de nouveaux traitements, l’ablation de l’estomac est de moins en moins pratiquée. En effet, d’autres alternatives existent comme l’endoscopie, ou encore l’antiulcéreux. Si cette pratique est évitée au maximum, c’est parce qu’elle est considérée comme lourde et implique des soins postopératoires importants.

Gastrectomie partielle

La gastrectomie est dite partielle lorsqu’elle n’implique que l’ablation d’une partie de l’estomac. La poche restante assumera la fonction totale de l’estomac en constituant un réservoir partiel pour les aliments. La partie restante doit également assurer un début de digestion afin de ralentir l’arrivée des aliments dans le duodénum. Des troubles peuvent néanmoins apparaître après chaque repas, notamment lorsque le patient néglige le fractionnement de repas.

Après la section de l’estomac, la poche restante est partiellement refermée afin d’adapter l’orifice au duodénum. Le chirurgien procède ensuite à leur jonction via une technique en série ou en parallèle.

Dans le cas d’un ulcère, la technique la plus courante est l’antrectomie, consistant à extraire l’antre pylorique responsable des sécrétions acides.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Gastrectomie totale

La gastrectomie totale signifie que l’estomac est retiré en totalité via un sectionnement du bas de l’œsophage et du milieu du duodénum. Ces deux organes sont ensuite rapprochés et suturés et leurs vaisseaux nourriciers doivent rester intacts et fonctionnels. Le montage doit être pensé pour que le passage des aliments soit ralenti. En cas de cancer, cette intervention implique le retrait des ganglions entourant l’estomac, la rate ou encore la queue du pancréas. Une fois l’estomac enlevé, le chirurgien procède à une anastomose, c’est-à-dire un « branchement » direct de l’œsophage avec l’intestin grêle. L’état nutritionnel du patient est caractérisé par un fractionnement des repas et la prescription de compléments nutritionnels. La gastrectomie totale s’effectue sous anesthésie générale et le patient passe obligatoirement en service de soins intensifs après l’intervention. Les soins post-opérations sont importants après une ablation totale de l’estomac : alimentation fractionnée, surveillance des diarrhées ou des malaises après le repas (dyspepsie).

1305 chirurgiens recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.