Salpingite : Infection de l'une ou des deux trompes

Concilio - Salpingite : Infection de l'une ou des deux trompes

Le saviez-vous ?

La salpingite passe inaperçue dans 50 à 70% des cas, mais peut entraîner une infertilité.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques gynécologie et obstétrique.

Définition

La salpingite correspond à l’infection de l’une ou des deux trompes. La primo-infection est généralement causée par un germe de maladies sexuellement transmissibles. L’infection secondaire par d’autres bactéries se fait par voie lymphatique, sanguine, vaginale ou péritonéale.

Étiologies et facteurs de risque

La salpingite émane de plusieurs causes dont :

  • l’infection d’un organe aux environs de l’appareil génital
  • l’intervention ou l’examen endo-utérin tel que l’hystérographie, l’hystéroscopie, la pose d’un stérilet, le curetage utérin ou l’IVG
  • la transmission sexuelle

En ce qui concerne les facteurs de risques, l’on retrouve :

  • le geste endo-utérin
  • le port de stérilet
  • la multiplicité des partenaires sexuels
  • l’antécédent d’IST
  • l’urétrite

La salpingite est plus fréquente chez les jeunes femmes âgées de 20 à 25 ans.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Diagnostic

Insidieuse et lente, la salpingite passe le plus souvent inaperçue. Elle est généralement détectée à l’occasion d’un bilan de stérilité. Par ailleurs, un examen clinique peut être réalisé sans être spécifique. Lors du toucher vaginal, l’on rapporte des culs-de-sac douloureux, avec un col souvent rouge accompagné d’une glaire purulente. L’utérus est volumineux et douloureux.

Manifestations

Si la salpingite est asymptomatique, certains signes sont souvent rapportés :

  • des leucorrhées purulentes, jaunâtres et abondantes
  • des brûlures lors de la miction
  • un besoin fréquent d’uriner
  • des ballonnements abdominaux
  • de la fièvre
  • des douleurs dans le bas ventre
  • des nausées
  • une constipation
  • des saignements en dehors des règles

Traitement et complications

La prise en charge de la salpingite passe par la prescription d’antibiotiques pour une durée de 10 jours à 3 semaines selon les résultats de l’antibiogramme. D’autre part, les anti-inflammatoires sont recommandés. Dans le cas d’une infection par Chlamydia trachomatis, la prise en charge se prolonge au bout de 6 semaines. Par ailleurs, le partenaire doit bénéficier du même traitement.

En l’absence de traitement, la salpingite peut se transformer en salpingite aigüe. Les complications incluent un abcès de l’ovaire ou du cul-de-sac de Douglas, la pelvipéritonite, la phlébite pelvienne des veines iliaques, la stérilité, le risque de grossesse extra-utérine ainsi que la dystrophie ovarienne.

Pour une meilleure récupération de la patiente, une surveillance régulière est conseillée.

Prévention

La prévention de la salpingite repose sur l’utilisation de préservatifs durant les rapports sexuels. Pour une hygiène optimale, la toilette intime régulière au savon doux est recommandée, en prenant soin de bien sécher la vulve. Après la miction, un essuyage d’avant en arrière est requis. Le port de vêtements trop serrés est à bannir.

1559 gynécologues obstétriciens recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.