Empyème pleural ou pleurésie purulente

Concilio - Empyème pleural ou pleurésie purulente

Le saviez-vous ?

Aujourd’hui, les maladies respiratoires sont responsables de 12% des décès et les infections respiratoires sont la première cause d’absentéisme chez les adultes jeunes.

Pour mettre toutes les chances de votre côté face à la maladie, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement.

Aperçu de la maladie

L’empyème pleural, également appelé empyème thoracique ou pleurésie purulente, est une accumulation de pus dans la cavité pleurale (entre la paroi thoracique et la surface des poumons).

Tout liquide présent dans la cavité pleurale diminue l’espace dont dispose le poumon pour se dilater (se remplir d’air lors des inspirations). Si une dilation correcte n’est pas possible, la respiration est douloureuse et difficile.

Étant donné que l’empyème est de nature infectieuse, il risque d’entraîner des complications qui menacent le pronostic vital du patient : l’état septique ou le choc. Cette pathologie est une urgence médicale potentiellement mortelle.

Les causes

L’empyème pleural est généralement consécutif à l’infection d’un épanchement pleural (pleurésie) au contact d’un foyer de pneumopathie, plus rarement d’un abcès ou d’une fistule broncho-pleurale.

Ces bactéries peuvent aussi pénétrer dans l’organisme par des instruments chirurgicaux utilisés lors d’interventions ou d’examens thoraciques.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Les types

  • Empyème simple
    Il s’observe lors des premiers stades de développement de la maladie. Le pus s’écoule librement dans l’espace pleural qui peut être facilement évacué par drainage.
  • Empyème cloisonné
    L’infection a évolué. Des cloisons cicatricielles sont apparues au sein de l’épanchement (on parle d’épanchement cloisonné), et la collection s’entoure d’une gangue fibreuse. L’évacuation devient de nature chirurgicale (par thoracoscopie ou thoracotomie).

Les symptômes

Les signes cliniques les plus fréquents de l’empyème pleural sont :

  • fièvre
  • essoufflement
  • douleur thoracique majorée par la respiration

Il est également possible que les malades présentent d’autres symptômes :

  • fatigue
  • perte d’appétit
  • perte de poids

Les signes les plus sévères, évocateurs d’une septicémie (présence de bactéries dans le sang) sont :

  • fièvre élevée
  • frissons
  • respiration accélérée
  • hypotension

L’état septique menace la vie des malades et exige une prise en charge immédiate.

Le traitement

L’empyème pleural est traité par l’administration d’antibiotiques par voie générale, et l’évacuation de l’infection. La pose d’un drain pleural (évacuation du pus, lavages pleuraux) peut suffire. Un geste chirurgical est indiqué dès que l’épanchement se cloisonne. L’évacuation de l’ensemble des tissus fibreux (débridement, décortication) et de la collection est réalisée, par thoracoscopie* voire thoracotomie.

La kinésithérapie respiratoire, entreprise dès l’ablation du drain, devra être intensive et prolongée.

879 pneumologues recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.