La hernie ombilicale : protubérance au niveau du nombril

Concilio - La hernie ombilicale : protubérance au niveau du nombril

Le saviez-vous ?

Chaque année, 140.000 hernies de la paroi abdominale sont opérées en France.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, l’équipe médicale de Concilio vous accompagne personnellement dans toutes vos problématiques de chirurgie viscérale.

Généralités

La hernie ombilicale est une pathologie courante pouvant apparaître à tout âge. Elle correspond au passage d’amas graisseux ou de portions d’intestins au travers le nombril. Elle est souvent représentée par une petite poche. Chez l’adulte, elle apparaît du fait d’une faiblesse musculaire et de l’augmentation de la pression interne de l’abdomen due à une toux chronique, une grossesse ou l’obésité ou une cirrhose. Pour la hernie ombilicale congénitale, elle disparaît souvent spontanément au cours des premières années.

Complications possibles

Outre son aspect inesthétique, la hernie ombilicale peut entraîner une gêne, des problèmes digestifs et des douleurs. Au fil du temps, le contenu peut se coincer, causant des douleurs vives et parfois une nécrose tissulaire. Une prise en charge urgente s’avère nécessaire, notamment si la hernie contient des portions intestinales. Un étranglement de la hernie peut engendrer une occlusion intestinale se manifestant par un arrêt du transit digestif, des nausées, des vomissements et des douleurs violentes. De plus, l’intestin qui n’est plus irrigué peut se nécroser.

Si le collet de la hernie ombilicale fait plus de 6 ou 8 cm, il existe peu de risques d’étranglement. Cependant, elle s’agrandit et entraîner une gêne respiratoire, notamment chez les personnes en surpoids.

Dans tous les cas, une consultation chez un médecin ou un chirurgien spécialisé s’avère nécessaire dès la moindre douleur et gêne pour éviter les complications.

Concilio vous permet de bénéficier du meilleur du système de santé. Notre équipe médicale vous accompagne de manière personnalisée dans toutes vos problématiques de santé.

  • Dans 45% des cas, votre diagnostic ou votre traitement médical pourraient être optimisés.
  • 9 médecins sur 10 ont déjà prescrit des actes injustifiés : actes chirurgicaux, examens, doublons, mauvaises pratiques…
  • Tous les centres hospitaliers ou centres de traitement ne sont pas égaux. Certains d’entre eux sont plus ou moins adaptés à votre maladie.
  • La médecine se spécialise de plus en plus. Il est parfois complexe d’obtenir une information fiable et de s’orienter vers le bon médecin adapté à votre besoin.

Pour votre santé et celle de vos proches, mettez toutes les chances de votre côté avec Concilio.


Traitement

Une intervention chirurgicale est l’unique traitement d’une hernie ombilicale. Cependant, elle peut disparaître comme par magie avant les 3 ans. Seules les pathologies compliquées présentant des complications sont traitées à cet âge ou en cas de persistance après l’âge de 2 ou 3 ans.

Chez les adultes, il est important de soigner la hernie ombilicale le plus tôt possible pour réduire les risques d’étranglement.

Lors de l’intervention chirurgicale, le médecin peut opérer par laparotomie (chirurgie ouverte) ou par cœlioscopie (incisions miniatures). Son choix dépend de la taille de la hernie et des dimensions du collet. Dans les deux cas, le but de l’opération est de replacer les portions d’intestins à leur place et de refermer l’ouverture au niveau du nombril pour éviter une rechute.

  • La laparotomie est praticable sur les hernies dont le collet mesure moins de 1 cm. L’opération dure environ 1 heure et se fait sous anesthésie locale, régionale ou générale selon le cas
  • La cœlioscopie est mieux indiquée sur les hernies plus volumineuses. Son temps de récupération est plus rapide que pour la laparotomie

Dans les deux cas, il est recommandé de reprendre son activité progressivement et ne pas trop forcer sur la paroi abdominale.

1305 chirurgiens recommandés par leurs pairs ont été identifiés par Concilio.